LES FINS DIFFUSES DES CHOSES

« Elle n’est pas une personne normale. C’est en tout cas ce que pense Lui. Et L’Autre. Et Sa Mère. Mais dans le microcosme de la scène, où personne ne semble capable de communiquer, qui peut encore prétendre être normal ? » (Cie Tilde & Cédille ). Le point de départ de ce projet est le désir partagé de deux étudiantes en doctorat de l'Université Toulouse - Jean Jaurès (Arts du Spectacle et Espagnol), de monter un auteur colombien contemporain, Enrique Lozano. Ebauché à l'Université de Strasbourg dans le cadre d'un colloque sur la famille dans la littérature latino-americaine, le projet, auquel prennent part trois autres comédiens, est présenté à Toulouse pour la première fois.


Gratuit et ouvert à tous

M° Compans-Caffarelli ou Bus L1 Ponts-Jumeaux

 Projet étudiant issu de l'appel à projet

Dans la même ville