CINESPAÑA SURPRISE

Profitez non pas d'une mais de quatre séances de cinéma dans le cadre du festival Cinespaña ! Chaque année au mois d’octobre, à Toulouse et dans toute la région Occitanie, ce festival de cinéma espagnol vous fait découvrir tout un panel de films à travers une compétition de longs-métrages de fiction et de documentaires, un panorama des meilleures productions de l’année, des cycles thématiques… Partez à la rencontre d’un cinéma en pleine expansion, novateur et dynamique, qui porte un regard sur l’Espagne actuelle.

 

  • Oreina de Koldo Almandoz

16h – Cinémathèque

2018 / 1h28 / Scén. Koldo Almandoz / Prod. Txintxua Films / Photo. Javier Agirre Erauso / Mus. Elena Setién, Ignacio Bilbao / Mont. Laurent Dufreche / Avec Laulad Ahmed, Patxi Bisquert, Ramón Agirre…

Khalil est un jeune d’origine maghrébine vivant à la périphérie de la ville, là où les polygones industriels côtoient le fleuve et le marais. Khalil essaie de s’en sortir grâce à de petites combines. Il aime passer son temps libre avec José Ramón, un vieux braconnier qui partage une maison près du marais avec son frère Martín, un universitaire déchu. Dans cet espace clos, entre ville et nature, se tissent les destins des trois personnages, ballotés entre amitié et rancœur, frustration et désir.

 

  • La vida lliure de Marc Recha

17h45 – Cinémathèque

2017 / 1h30 / Sergi López, Mariona Gomila, Macià Arguimbau…

1918, sur une plage de Minorque, deux jeunes frères et sœurs découvrent ce qu’ils s’imaginent être un trésor… Ce film aux paysages méditerranéens soignés est une ode poétique à l’apprentissage et à la nature.

 

  • Mes chers voisins d’Álex de la Iglesia

19h30 – Cinémathèque

2000 / 1h47 / Avec Carmen Maura, Eduardo Antuña, María Asquerino, Jesús Bonilla…

Déconseillé aux –12 ans

L’ouragan Carmen Maura dans une réjouissante comédie noire qui redéfinit le sens du mot civilisation. Quelque part, la version complètement loufoque du Locataire de Roman Polanski. Humour noir et folie furieuse pour un huis clos situé dans un immeuble gothico-délabré de Madrid. Pour quelques millions de pesetas, des citoyens modèles sont prêts à tout. On tue, on pille et on triche dans la joie et la bonne humeur sans se soucier de son prochain. Un voyage au centre de l’humain où veille un Dark Vador aux activités pour le moins inattendues.

 

  • En construcción de José Luis Guerín

21h40 – Cinémathèque

2001 / 2h05 / Documentaire

Projection en présence de José Luis Guerín

Dans un quartier populaire de Barcelone, au cours de travaux de réhabilitation, il est construit un immeuble de résidence. La caméra s’attache à comprendre et connaître au travers de cette construction immobilière les habitants de ce quartier : les jeunes qui jouent au football, un vieux marin, un commis de travaux, un couple de jeunes à la dérive. Ce film nous montre comment la mutation du paysage urbain implique une modification du paysage humain d’un quartier.


Heure et lieu annoncés prochainement

Dans la même ville